Service de recherche documentaire
Service de recherche documentaire DSI

La veille stratégique

et

la veille technologique

Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition
 sous un contrat Creative Commons
.
Valid HTML 4.01 Transitional

Marc Duval, bibliothécaire Mise à jour le 22 mars 2007

Google
 
Web www.dsi-info.ca

Accueil DSI
Dossier
Les gestionnaires de recherche

Le carnet des sites de recherche

Amazon : Livres sur l'intelligence économique et la veille




Dunod (29 septembre 2005)
Site suggéré
Google Hacking Database
(GoogleDork)






    La veille technologique et stratégique, aussi appelée Renseignement sur la concurrence, est un processus de mise à jour périodique d'informations. Davantage qu'une simple recherche, la veille consiste à recueillir l'information, à la synthétiser et à tirer des conclusions pouvant orienter l'entreprise. Dans ce traitement de l'information, un service de recherche professionnel est une composante capitale d'une veille stratégique et technologique efficace. Ce service traque l'information transmise par les concurrents sur leur site web, par les banques de données, par des analystes et par des consommateurs. Informations d'affaires, scientifiques et techniques, normes, brevets, tout est passé au crible pour trouver la pépite d'or qui donnera cet avantage concurrentiel tant recherché.

    Depuis l'avènement du web qui facilite l'accès à l'information, la veille est à la mode.   Beaucoup de spécialistes tels que les professionnels du marketing, les ingénieurs, les chimistes s'improvisent veilleurs alors qu'ils font une partie du travail de documentaliste soit la recherche d'informations sans être des experts dans ce domaine ni dans la gestion de l'information documentaire.  Leur champ de recherche se limite à l'information gratuite et apprennent la recherche sur le tas.  Après tout, la débrouillardise n'est-elle pas suffisante ?

    A côté du  du mot veilleur, le terme vigiste a déjà été employé mais n'a pas su s'imposer.

    Pour aborder ce dossier, voici un lexique de la veille.  En consultant le lexique, vous verrez que MM. Dkaki et Dousset ont détaillé la veille en neuf spécialités.

  1. La veille commerciale
  2. La veille concurrentielle
  3. La veille juridique
  4. La veille scientifique
  5. La veille sectorielle
  6. La veille socio-politique
  7. La veille stratégique
  8. La veille stratégique scientifique et technologique
  9. La veille technologique
[Taoufiq Dkaki et Bernard Dousset].(Page consultée le 1er octobre 2005). « Le Lexique [de la veille]».  [En ligne]. http://atlas.irit.fr/BOITE%20A%20OUTILS/lex.html

    Dans l'article suivant, M. Patrice Nordais fait une typologie de la veille.

    Patrice Nordais. (Page consultée le 24 novembre 2000).  «De la documentation à l'intelligence économique» in Netéconomie [En ligne].
http://www.neteconomie.fr/les_dossiers/dossierGES.php3?id=539

    Voici des références qui vous aideront à mieux connaître la veille technologique et stratégique, et son fonctionnement.

    Michel Cartier. (Page consultée le 1er octobre 2005) «La veille intégrée. Comment gérer le changement grâce aux stratégies d'innovation. Michel Cartier, 2003.
http://www.michelcartier.com/McArticleB.php3?id_article=292

    Gérard Verna. (Page consultée le 1er octobre 2005). La veille technologique: une «ardente nécessité». [En ligne]. Québec, Université Lavalm, s.d. http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/PUB/Veille.html.

    Jonathn L. Calof.  «Quel est votre quotient d'intelligence concurrentielle (QIC)?».  Ottawa, Strategis, 2000. [Article retiré. Disponible à DSI]

    International Business Intelligence. «Importance accrue des services de renseignement concurrentiel». Ottawa, Strategis, 2000. [Disponible sur demande à DSI]

    David Lithwick. «La veille concurrentielle : un atout pour le développement des affaires». Ottawa, Strategis, 2000.  [Disponible sur demande à DSI]

    John A. Nolan III.  «La veille concurrentielle : sa nature et ses possibilités». Ottawa, Strategis, 2000.

  A ces textes, vous pourrez consulter la rubrique de M. Frédéric Turcotte qu'il signe dans le Commerce Monde. Québec Capital dont l’une d’elle pourrait soulever une polémique dans la fonction d'un centre de documentation.

    Au Québec, une première cellule de veille a été implantée en 1995.  A cette adresse, vous y apprendrez la petite histoire de la veille québécoise et la création de la section du Québec de la SCIP (Society of Competitive Intelligence Professionals) dès 1996.

    Québec. Ministère de l’Industrie, du commerce, de la science et de la technologie. « Les centres de veille ».  [Le texte est disponible sur demande à DSI]

    Voici l'adresse de la SCIP: Society of Competitive Intelligence Professionals. (Page consultée le 1er octobre 2005). «SCIP.org». [En ligne].  http://www.scip.org

    La section du Québec est hébergée par Yahoo! Club à cette adresse :

    Yahoo! Inc. (Page consultée le 1er octobre 2005). « SCIP Montreal. Chapitre de /Chapter of SCIP in Montreal » [En ligne]. http://clubs.yahoo.com/clubs/scipmontreal.  [La section est inactive]

    La veille a également une liste de discussion active hébergée par Yahoo! Groupes : http://fr.groups.yahoo.com/group/veille/

Voici deux sites spécialisés dans la veille:

    Carlo Rivelli (dir.). (Page consultée le 1er octobre 2005). «Intelligence stratégique et économique sur Interne »[En ligne].  http://www.veille.com

    Rodrigue Leclercq. (Page consultée le 1er octobre 2005). Intelligence économique en France » [En ligne]. 2000. http://www.chez.com/ieco/

    Des logiciels de recherche sur Internet ont été développés : les agents intelligents. Voici un site qui y est consacré :

    Maya Concept. (Page consultée le 1er octobre 2005). «Strategic Road. Agents intelligents, Intelligent agents». [En ligne]. Strategic Rod. 2002 http://www.strategic-road.com/recherch/agents/agentsfr.htm     [Plusieurs pages recensées ne sont plus actives.]

    Depuis quelques années, la veille concurrentielle s'élargit. De l'entreprise privée, elle devient une raison d'état. Dans ce contexte, elle est nommée Intelligence économique. Ce terme provient du milieu de la défense nationale anglo-américaine (l'Intelligence Service, c'est-à-dire Service secret ou de renseignements) . Son glissement vers le milieu civil a été accentué avec la chute de l'URSS. Les agences des services secrets et les militaires se sont convertis au civil.  Le service de renseignements d'état entre dans l'entreprise, devenant un service de renseignements civil utilisant des moyens légaux pour la cueillette d'informations informelles provenant de la surveillance directe de l'entreprise ou indirecte par la visite de foires, salons, expositions, congrès, etc., l'interrogatoire discret du personnel ou des fournisseurs de l'entreprise...  et la cueillette des déchets.

    Il faut ici distinguer l'agent de renseignements légal et l'espion qui fait de l'espionnage industriel.  Des contre-mesures sont appelées telles que la délivrance de cartes magnétiques et l'utilisation systématique des déchiqueteuses.  Voici deux textes affirmant cette tendance:

    France. Commissariat général du plan. Rapport du groupe "Intelligence économique et stratégie des entreprises" [[Texte imprimé] / Commissariat général du plan ; président [du groupe], Henri Martre,... ; rapporteur général, Philippe Clerc,... - Paris : la Documentation française, 1994. - 213 p.
ISBN 2-11-003102-6.
Jean-Louis Levet. Service du Développement Technologique et Industriel.  (Page consultée le 1er octobre 2005). "Intelligence économique et stratégie des entreprises",  AdmiNet, 15 janvier 1997. http://www.adminet.com/min/pm/cgp/levet.html

    L' «Intelligence économique» a ses écoles comme ce site:

    Christian Harbulot (dir.).  (Page consultée le 1er octobre 2005). « École de guerre économique ». [En ligne]. http://www.ege.eslsca.fr/. Vous y trouverez une bibliographie.

    Elle a ses publications comme :  Indigo publications. (Page consultée le 24 novembre 2000), Intelligence on-line. [En ligne].  http://www.intelligenceonline.fr/.  Cet éditeur diffuse d'autres bulletins.

    Ou encore la revue Veille Magazine :

    Anonyme. (Page consultée le 1er octobre 2005). «Veille». [En ligne]. http://www.veillemag.com/

    Elle a sa norme aussi :

    Association française de normalisation (AFNOR). XP X 50-053 Avril 1998 Prestations de veille - Prestations de veille et prestations de mise en place d'un système de veille (X 50-053). Paris, AFNOR, 1998. 23 p.

    Cette norme est disponible à ces adresses :

    Association française de normalisation (AFNOR). (Page consultée le 1er octobre 2005). « Le portail officiel afnor : association française de normalisation». [En ligne]. http://www.afnor.org/

    Conseil canadien des normes. (Page consultée le 21 février 2003). « Bienvenue au CCN.CA. Conseil canadien des normes ». [En ligne]. http://www.scc.ca

    Bureau de normalisation du Québec. (Page consultée le 24 novembre 2000).  « Les Services ». [En ligne]. http://www.criq.qc.ca/bnq/francais/index.html

    Il en ressort qu'une «cellule de veille» est un centre de documentation animé par des spécialistes de l'information, soit de bibliothécaires- documentalistes (pour la recherche d'informations publiques), d'agents de renseignements (pour la cueillette de renseignements informels), et de spécialistes du domaine (pour l'analyse).  Chacun de ces spécialistes est un veilleur (veilleur-documentaliste, veilleur-agents, veilleur-analyste).  En faisant une mise en commun des forces de chacun, l'entreprise se dote d'un redoutable outil de prospérité.  Imaginez maintenant si elle incorporait la veille dans sa propre culture, si chaque employé devenait un agent de veille !

    Pour clore ce dossier, une mise en garde s'impose.

    Si une personne vous dit qu'elle fait de la veille,  méfiez-vous.  Demandez-lui ce qu'est la veille.  Si elle vous répond que c'est de la recherche sur Internet, ce n'est pas de la veille.

    Si elle vous dit qu'elle fait des contrats de veille, méfiez-vous aussi.   Demandez-lui de quelle durée ont ses contrats ?  Si elle vous répond une semaine ou un mois ou qu'elle dit travailler sur des contrats fermés ou sur des projets, ce n'est pas de la veille car la veille est un processus continue.   Cette personne ne fait pas de veille mais des rapports ou des analyses ponctuelles de marchés ou de produits comme beaucoup d'entreprises font à  l'instar de Frost & Sullivan.

    Frost & Sullivan. (Page consultée le 21 février 2003). «Frost & Sullivan. An international marketing consulting & training company». [En ligne].   http://www.frost.com/

    Enfin,  si elle travaille seule, méfiez-vous davantage parce que la veille est un travail d'équipe sauf si elle spécifie qu'elle pratique la veille documentaire.


Lectures diverses:

Accart, Jean-Philippe. (Page consultée le 1er octobre 2005). «DSI, l'information profilée»[En ligne]. Archimag, 2002, n° 155, pp. 32-35. http://www.accart.nom.fr/Techniques/DSI.html

Accart, Jean-Philippe. (Page consultée le 1er octobre 2205). «Veillez et partagez vos connaissances» [En ligne]. Archimag, Archimag, n° 160, 2003, n° 160, pp. 32-34. http://www.accart.nom.fr/Techniques/veillez.html

Gérard Blanc. (Page consultée le 2 octobre 2205). Les lendemains de veille ...stratégique ou concurrentielle [En ligne] in Direction informatique, Octobre 2005

Adresses
Avis: DSI n'endosse aucune adresse ci-dessous.  Elles sont présentes à titre informatif.  Les adresses peuvent être modifiées en tout temps par leur auteur.
Catalogues de logiciels
Serveurs
Bases de données utiles
Gouvernements canadiens
Gouvernement du Québec
Gouvernement des États-Unis d'Amérique
Recherche

Surveillance de pages et de sites
Groupe de discussion
Note: Yahoo! Groupes comptent plusieurs groupes de discussion sur ce sujet.
Divers

Accueil DSI - Début de la page

Service de recherche documentaire DSI. 1280-4, boulevard de Montarville. Longueuil. Québec. Canada. J4B 8B4. Tél.: 450-655-3709 / Tlc.:450-655-8201 courriel: marcduval[AT]dsi-info.ca
Adresse de cette page : Marc Duval. (Page créée le 19 octobre 1998).  « La veille stratégique et la veille technologique» . [En ligne]. Longueuil. Québec, ©1998-2005. http://www.dsi-info.ca/veille.html

Hit-Parade
Bibliothèques  (vedettes matières) : recherche sur Internet ; recherche de l'information ; recherche documentaire ; ouvrages de références ; veille technologique ; gestion de l'information
Rubriques : Nomade : recherche sur le Web ; courtiers en information / ODP : veille scientifique et technologique ; recherche sur le Net /  Toile du Québec : gestion de l'information ; Internet - Guides ; guides perfectionnement à la recherche  / Voila :  Prestations de veille concurrentielle ; internet - recherche d'info sur le web / Yahoo : recherche sur le Net ; recherche sur le Web ; recherche et traitement de l'information ; internet - information et documentation / Pages jaunes : renseignements-service Longueuil