Amazon : Livres sur la recherche web


DSI. Le carnet des sites de recherche

par Marc Duval, bibliothécaire prof.
Service de recherche documentaire DSI
Boucherville. Québec. Canada

Contrat Creative Commons
Mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Index abrégé du site de DSI : Les actualités des sites de recherche
Les fiches techniques: AlltheWeb, AltaVista, AntiSearch, Google, HotBot, MSN Search, Northern Light, Voila - Tout le web francophone
/ Chronique de la recherche / Classement des automates de recherche / Les langages des automates de recherche
/ Le mot-clé / La nature du web / Le nom de domaine

Descripteurs : Bibliothèques ; (vedettes matières) : recherche sur Internet ; recherche de l'information ; recherche documentaire ; ouvrages de références ; gestion de l'information / Nomade : recherche sur le Web ; blogs / ODP : recherche sur le Net ; weblogs / Toile du Québec : gestion de l'information ; Internet - Guides ; guides perfectionnement à la recherche ; blogues / Voila : internet - recherche d'info sur le web ; blogues / Yahoo : recherche sur le Net ; recherche sur le Web ; recherche et traitement de l'information ; internet - information et documentation ; blogs / Pages jaunes: renseignements-service Longueuil / Identificateurs : moteurs de recherche ; moteur de recherche ; répertoires de recherche ; répertoire de recherche ; annuaires de recherche ; annuaire de recherche

Ancien site ( dernier message  [2005-05-24] MSN sur les traces de Google Maps)
[Atom] /
Description, analyse et commentaire sur les sites de recherche.

Google
 
Web www.dsi-info.ca
Actualités des sites de recherche avec http://www.wikio.fr/high-tech/internet/moteurs_de_recherche.

2008-01-16

 

Wikipédia et enseignement


Wikipédia et enseignement -- Exalead, Google, MSN et Yahoo donnent à Wikipédia une place prépondérante dans leur résultat de recherche. Ce site est le sujet de beaucoup d'études sur son utilisation. Toutes en arrivent à la même conclusion : les articles de Wikipédia valent bien celles des grands dictionnaires en autant que le lecteur ait un sens critique. C'est bien là le hic! pour consulter cette oeuvre collective, pour ne pas dire le mot à la mode collaborative, et qui n'est pas une cyberencyclopédie, ni une encyclopédie mais le bien nommé projet d'encyclopédie.

En tant que projet d'encyclopédie, Wikipedia ne peut être utilisé comme source sérieuse à moins d'être validé par une encyclopédie reconnue comme Encarta. Dans tel cas, autant prendre Encarta. Utiliser Wikipedia seul dévalorise un écrit scolaire et journalistique. Non pas parce que l'entrée mise en référence n'est pas juste, mais parce que l'ensemble de Wikipedia est sujet à caution. Mettre Wikipedia en référence est aussi insensé que d'y mettre Google. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Wikipedia est diffusé sur tous les sites de recherche alors qu'Encarta, par exemple, n'a même pas une diffusion sur MSN Live Search. Il y a quelques années, Yahoo France et Voila avait leur encyclopédie, une entente avec Hachette malheureusement non reconduite. Ce temps est révolu avec l'omniprésence de Wikipedia.

Wikipédia a deux problèmes majeurs : l'inégalité dans la rédaction des articles (par exemple l'article sur les chats qui est intéressant par sa curiosité mais d'aucune valeur par manque de références) et surtout par son inconsistance. On ne peut en aucun cas utiliser une entrée de Wikipédia en référence dans un article parce qu'elle peut être modifiée en tout temps et ainsi invalidée une note. Bien sûr, il y a une section historique qui accompagne certaines entrées et qui permet de comparer les versions antérieures. Mais quelle version a été utilisée pour tel travail ?

Il y a aussi une inconsistance entre les entrées linguistiques. Des entrées en anglais sont plus développées que la contrepartie en français. A-t-on fait une étude comparative entre la même entrée dans plusieurs langues ?

Il y a aussi le problème des sources web qui ne sont pas permanentes. Le web est mouvant et une page mise en référence peut disparaitre.

Il est vrai que Wikipedia est séduisant... comme une sirène. Pour les écoles, surtout québécoises qui sont indigentes en matière de bibliothèques, quelle aubaine une encyclopédie gratuite. Ah! comme la gratuité enlève tout sens critique ! Et l'on croit que les étudiants l'ont acquis !

On peut aussi s'amuser à comparer des définitions comme celle-ci et à se demander : Qui dit vrai ? L'auteur d'un article du journal Le Soleil introduit son sujet par la définition du dollar.
Le mot dollar trouve son origine dans un village de Bohême où, selon Wikipedia, on frappa, au tournant du XVIe siècle, une monnaie en argent, le joachimsthaler, vite abrégé en thaler.
Selon Encarta :
Le mot dollar vient de l'ancien mot allemand Daler ou Taler, abrégé de joachimsthaler, nom d'une pièce d'argent pressée à l'effigie de saint Joachim, frappée pour la première fois en 1519 en Allemagne.
Selon Quid :
vient du thaler germanique, pièce frappée vers 1486 ou 1518 en Bohême, dans la vallée (en allemand : Thal) de St-Joachim. Un seigneur, surpris par un orage au cours d'une partie de chasse, découvrit dans la grotte où il s'était réfugié un gisement d'argent. L'empereur lui accorda le droit de battre des pièces qui prirent le nom de « Joachimsthaler Groschen ».
Aucune de ces définitions n'a sa source. Dans cette circonstance, il est préférable de s'abstenir d'en inclure une dans un texte.

Ce qui plaide en faveur de Wikipédia est la réactivité de certains rédacteurs qui mettent à jour une entrée dès l'apparition d'un évènement.

Wikipedia est à mettre dans mains avertis. Ce projet d'encyclopédiee est un excellent outil pour développer son sens critique. Si Wikipedia a une valeur pédagogique, c'est bien de considérer une entrée comme un texte à trous dans un exercice scolaire et de la faire valider par les élèves en utilisant des sources primaires.

Dans l'ensemble des projets wiki libres, Wikisource, la bibliothèque libre, est le seul projet digne de mention parce qu'il contient des oeuvres qui ont contribué à élever l'Humanité.

A lire :
Wikipédia au cégep : oui mais avec un esprit critique!, CNW Telbec, Communiqué du Cégep de Granby Haute-Yamaska, 14 janvier 2008
Pierre Couture. Dollar : l'année du huard, Le Soleil, 31 décembre 2007.

Mise au point : Encarta est partiellement disponible sur Windows Live Search. MSN l'utilise pour les faits historiques (personnages, évènements et éphémérides) et pour des fêtes religieuses et civils - à l'exception de Noël.

Libellés :



Bienvenue au Carnet des sites de recherche. Vous trouverez dans ce carnet mes observations sur les sites de recherche autant états-uniens, canadiens que français. Si vous découvrez quoi que ce soit sur l'un ou l'autre site, n'hésitez pas à me contacter. Je me ferais un plaisir d'ajouter votre contribution.